Coopération universitaire Mozambique - Brésil


L’université à la rencontre de l’économie pour la durabilité

Contexte

En 2013, une coopération entre le SLE et les universités Eduardo Mondlane (UEM) de Maputo, au Mozambique, et l’Université agricole de Rio de Janeiro (UFRRJ) a été lancée. Elle est à l’origine du projet « Hochschule trifft Wirtschaft für Nachhaltigkeit » (Pour la durabilité, l’Université à la rencontre de l’Économie).

Entre le SLE et l’UEM, la coopération date de 2008. Avec l’aide du SLE, l’UEM a ouvert un nouveau cursus de Master « Sociologie rurale et gestion du développement ». Il s’agit de former des spécialistes et du personnel de direction dans le secteur du développement rural et de la coopération internationale. Dans le cadre de cette coopération, un Master et un Doctorat ont été mis en place.

En 2013, l’Université agricole de Rio de Janeiro (UFRRJ) a rejoint la coopération avec le cursus de Master « Pratique pour le développement durable ». L’UFRRJ a notamment été conseillée par des professeur-es d’Allemagne et du Mozambique dans le domaine de la recherche axée sur la pratique et la gestion d’équipe. En échange, du personnel enseignant brésilien développe et élabore certains enseignements à Maputo.

Le travail en commun des trois universités s’est très bien déroulé et la qualité de l’enseignement et de la recherche ont connu une nette amélioration. De nouvelles initiatives sur ce modèle ont vu le jour par la suite, dont le projet lancé en juin 2017 : « Hochschule trifft Wirtschaft für Nachhaltigkeit » (Pour la durabilité, l’Université à la rencontre de l’Économie), qui a renforcé la coopération entre les trois partenaires et doit continuer de se développer grâce à l’intégration de partenaires économiques.

Description du projet et activités

Le projet repose sur les liens entre la formation et la recherche avec les acteurs du secteur privé et des institutions. Il permet ainsi de construire un réseau professionnel pertinent qui participera à l’élaboration et la diffusion de solutions durables pour la gestion des ressources, la prévention des catastrophes, la gestion des risques et la sécurité alimentaire.

Afin d’atteindre ces objectifs, les trois universités et leurs partenaires élaborent des cursus à intégrer aux programmes de Master. Les étudiant-es doivent être capables d’observer le développement durable du point de vue du secteur privé, et d’être sensibles aux exigences et potentiels de ces acteurs.

À l’enseignement, s’ajoutent des excursions et stages dans le secteur privé, des ateliers, des événements professionnels et des discussions sur le thème de la durabilité. L’intégration du secteur privé représente une plus-value pour les universités partenaires tout en permettant aux partenaires économiques locaux de trouver des solutions durables à leurs problèmes.

Grâce à des stages, un enseignement et une recherche communs, le projet trilatéral vise également le renforcement de la coopération entre pays du Sud. Les trois partenaires peuvent renforcer et étendre leurs liens entre eux et entre les acteurs de la société, tout en faisant la promotion des compétences pour un apprentissage commun et la mise en place de la durabilité.

Statut actuel du projet

Suite au lancement du projet en juin 2017, le premier atelier pour définir les étapes à venir a eu lieu à Berlin, en présence de tous les partenaires. Deux professeurs de l’UEM ont été formés aux méthodes de la FAO sur les investissements durables en agriculture. En août 2017, des stages ont été menés en Allemagne. Une stratégie de communication et les premières étapes de l’élaboration d’un réseau ont été abordées.

Pour d’avantages d’informations, veuillez consulter le site du projet, https://unees.net/.

Soutien

DAAD (Service allemand d’échange universitaire)

Équipe: Dr. Karin Fiege, SLE (direction du projet), Anja Schelchen (SLE), Samuel Quive (UEM), Luisa Chicamisse (UEM), Ivo Cumbana (UEM), Cândida Bila (UEM), Leandro Fontoura (UFRRJ), Luciana Gonzalez (UFRRJ)

Partenaires de coopération:
Allemagne: AMBERO Consulting Gesellschaft mbH, FFG Frankförder Forschungsgesellschaft mbH
Mozambique: agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) GmbH, UNAC (União Nacional de Camponeses), Loja de Energias, Nationalpark Gorongosa, Banco Terra Moçambique (BTM)
Brésil: agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) GmbH, GITEC-IGIP GmbH, Conservação Internacional (CI-Brasil), Nationalpark Reserva Ecológica de Guapiaçu (Regua), Landwirtschaftsassoziation Associação de Produtores Rurais do Bonfim

Autre: Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture - FAO

Contacts:
Direction du projet au SLE:
Dr. Karin Fiege
Personnel scientifique: Anja Schelchen

Durée du projet: juin 2017 - décembre 2020

 LOGOTIPO 1 2

 

Logo UFRRJ

 

 

DAAD 200 51 HKS44 2

Afin d'optimiser notre site pour vous et de pouvoir l'améliorer continuellement, nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ok